Se cultiver

Cees Braakman : le renouveau du design hollandais d’après-guerre

Cees Braakman n’est pas le nom le plus connu du design hollandais. Si vous interrogez des connaisseurs du design international du XXème siècle, ils citeront spontanément le style radical du mouvement De Stijl avec Gerrit Rietveld, ou des noms associés au design contemporain des années 90 et 2000 : l’entreprise Droog Design, les créateurs Tejo Remy ou Marcel Wanders. Et pourtant, Cess Braakman incarne le renouveau de l’industrie du meuble néerlandaise d’après-guerre. Avec d’autres designers de sa génération, il a créé des meubles fonctionnels, aux lignes épurées et accessibles au plus grand nombre. Son parcours d’entrepreneur et designer est intimement lié au fabricant de meubles hollandais Pastoe, qu’il dirigea de 1948 à 1978. Focus sur une œuvre qui mérite d’être redécouverte…

Cees Braakmaan (1917-1995) est né à Utrecht. Il démarre très tôt dans l’industrie du meuble à 17 ans, chez UMS (Utrechtse Machinale Chair and Furniture Factory) qui conçoit des meubles depuis Rotsoord, un quartier de la ville néerlandaise d’Utrecht. UMS est née en 1913 et c’est le père de Cees Braakman, DL Braakman (1885-1966), qui dirige l’entreprise depuis 1921.

Vue des ateliers de l’entreprise néerlandaise UMS en 1925.
© Pastoe
Cess Braakman, portrait.
© Pastoe

Cees Braakman hérite de son père d’un certain goût pour l’innovation. Dans les années 20 et le début des années 30, DL Braakman veut produire un design innovant. Malheureusement, cette tentative se solde par des échecs commerciaux pour UMS. L’entreprise avait notamment essayé de commercialiser des chaises démontables en tube d’acier conçues par l’architecte HF Mertens (1885 – 1960), en vain.

Durant la guerre, l’entreprise UMS est démantelée, mais elle redémarre au sortir du second conflit mondial et prend une décision stratégique : elle décide de produire des meubles fonctionnels qui s’adaptent aux besoins de la maison. Une idée reprise pour le nouveau nom de l’entreprise qui devient PasToe, en référence à des meubles « passe-partout ».

En 1948, Cees Braakman succède à son père en tant que dirigeant de Pastoe, en charge du design. C’est sous son impulsion et le besoin d’alimenter un marché intérieur en pleine croissance que le fabricant batave va décoller. L’entreprise profite aussi d’un engouement national pour le meuble, cristallisé autour de la Fondation Goed Wonen (« Bien-Vivre »), qui milite pour la diffusion d’un mobilier au design attrayant pour le grand public.

Selon la fondation, le mobilier doit être de qualité, pratique, confortable et sans fioritures. C’est pourquoi Cees Braakman développe pour Pastoe plusieurs lignes de meubles très prisées, caractérisées par des lignes épurées et élégantes, parfaitement proportionnées et adaptées aux espaces restreints.

Desserte vintage modèle PB01, design Cees Braakman pour Pastoe, vers 1950. Pièce faite avec du contreplaqué de bouleau de haute qualité.
Meuble CB01, série Combex, design Cees Braakman pour Pastoe, années 50.
Meuble CB01, série Combex, détail. Design Cees Braakman pour Pastoe, années 50. Cees Braakman développe des meubles qui se veulent pratiques et modulaires.
Meuble CB01, série Combex, détail. Design Cees Braakman pour Pastoe, années 50.
Goed Wonen édite un mensuel éponyme qui se fait l’écho du bon ameublement pour la famille néerlandaise. Ici, 1ère de couverture de 2 numéros de 1948.
© Strabic

En phase avec la Fondation Goed Wonen qui prône des meubles bon marché, conviviaux, flexibles et qui s’intègrent bien dans les petites maisons hollandaises, Cess Braakman propose dès la fin des années 40 des éléments d’armoires géométriques que le consommateur peut changer pour créer une armoire de n’importe quelle taille. Les meubles des séries Oak (chêne, 1948) et Birch (bouleau, 1950) sont conçus sur ce principe.

Armoire modèle KB04, série Birch /Combex, design : Cees Braakman pour Pastoe, années 1950.
Cabinet de rangement modèle BE04, série Oak, design : Cees Braakman pour Pastoe, 1948.

Comme d’autres designers de sa génération, Cees Braakman part aux Etats-Unis se former aux nouvelles techniques de design. Il est notamment très intéressé par l’approche expérimentale du duo Eames qui réalisent des formes épurées en pliant du bois, comme pour les fameuses assises LCW et DCW Chairs. C’est dans cet esprit qu’il développe à son tour l’assise SBO2 au début des années 50.

Chaise Modèle SB02, design Cees Braakman pour Pastoe, 1952-1954. La pièce est réalisée en contreplaqué de teck.
Petit buffet vintage modèle CB02, design Cees Braakman pour Pastoe, années 50. Cette armoire fait partie de la série Birch de Cees Braakman. On remarque que les pieds sont distinctifs, réalisés en contreplaqué plié, une technique développée par les Eames et suivie par Braakman.

Dans le contexte néerlandais, il est intéressant de remarquer que Cees Braakman n’est pas le seul créateur de talent de sa génération à relancer l’intérêt pour le design et la production de meubles. Ses confrères se nomment Friso Kramer, Martin Visser, Cor Alons, Wim Rietveld (le fils de Gerrit) et Kho Liang Ie. Pastoe n’est pas seul, d’autres éditeurs et fabricants hollandais marquent leur époque : Artifort bien sûr, mais aussi Gispen, Tomado, ‘t spectrum et Ahrend De Cirkel.

Actif dans les années 50, Cees Braakman se fait à nouveau remarquer pour une innovation remarquable. En 1955, Pastoe se spécialise dans les systèmes d’armoires flexibles que le consommateur peut assembler lui-même. Ce concept innovant est mis au point dans la série Meubles sur mesure (Furniture-made-to-measure series). Ce système est basé sur une moulure d’angle sur laquelle les étagères et autres pièces peuvent être montées dans 4 directions. Le consommateur peut l’utiliser pour construire sa propre armoire et l’agrandir ultérieurement si nécessaire.

Publicité pour Pastoe et son système Made to measure, 1959.
© Ed Suister
Unité murale vintage ‘Made to Measure’ par Cees Braakman pour Pastoe, années 60. Pastoe affirme son identité : un concepteur de meubles de rangements modulaires.

3 ans plus tard, Cess Braakman frappe un nouveau coup. Il conçoit en 1958 une série d’armoires conventionnelles : U + N, au design modeste et sobre. Une création devenue la marque déposée du fabricant hollandais.

Très belle armoire de la série U + N, modèle CU09, conçue par Cees Braakman pour Pastoe, 1958. Ce meuble est plaqué en bois de teck et possède une porte d’origine laquée blanche. Un design sobre et élégant.
Armoire de la série U + N, modèle CU09, conçue par Cees Braakman pour Pastoe, 1958, détail.

En 1967, Braakman affine le principe des armoires constituées d’éléments séparés et empilables avec le pastoe cube (1967) et la série K 369 (1971). Les innovations technologiques sont à la base de ces systèmes d’armoires géométriques aux lignes claires. Un panneau de particules recouvert de PVC est fraisé transversalement, après quoi ces panneaux peuvent facilement être pliés en un cube. Une inventivité et une audace récompensées par différents prix.

Système modulaire Q-bus conçu par Cees Braakman pour Pastoe. À la fin des années 60 et au début des années 70, Pastoe devient la référence du mobilier modulaire en Hollande.
Publicité pour la série de meubles modulaires Q-bus en 1973, design : Cees Braakman pour Pastoe.
© Maxi studio Drent

Inventif et novateur, Cees Braakman conçoit un design simple, fonctionnel, confortable sans être douillet. Des pièces qui n’ont rien à envier aux designs mid-century américains, scandinaves et italiens. S’il impose Pastoe comme l’éditeur de référence dans les systèmes de rangements modulaires, il est aussi le créateur de pièces emblématiques du design hollandais que sont la chaise SM05 en fil d’acier (1958), le bureau S33 (1958) ou bien encore la desserte TM05 (années 50).

Ensemble de 4 chaises série Wire, Modèle SM05, design Cees Braakman pour Pastoe, 1958.
Ensemble de 4 chaises série Wire, Modèle SM05, détail. Design Cees Braakman pour Pastoe, 1958.
Bureau S33, design Cees Braakman pour Pastoe, 1958. Une très belle pièce au design inspiré. Braakman est souvent considéré comme le designer hollandais d’après-guerre au style le moins « froid », avec des coupes moins dures.
Table d’appoint vintage avec son porte revues, modèle TM05. Design Cees Braakman pour UMS Pastoe, années 50. Une pièce emblématique du design hollandais.

Méconnu du grand public, Cees Braakman est pourtant un designer de talent qui signa parmi les plus belles pièces du design hollandais d’après-guerre. Pastoe, l’entreprise qu’il dirigea pendant 30 ans, existe toujours. La marque lui a survécu. Aujourd’hui spécialisée dans les armoires de rangement (buffets, bibliothèques murales, meubles bas), elle exprime toujours un design sobre et classieux.

Bibliothèques de rangement, éditeur Pastoe.
Eléments de rangement muraux, éditeur Pastoe.

François Boutard