Accueil

Le design anglais contemporain : entre pragmatisme et inventivité

Contrairement à ces homologues italiens, scandinaves, français et américain, le design anglais se fait assez discret dans la première partie du XXème siècle, ainsi qu’au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale. Le Royaume-Uni, l’Angleterre surtout, possède pourtant une véritable histoire du mobilier. On parle d’ailleurs de style anglais et non de design anglais, car remontant aux siècles précédents : de la Renaissance au début du XIXème siècle. Le goût anglais prononcé pour les meubles en bois, l’acajou notamment, avec des formes classiques caractéristiques de la décoration anglaise, ne s’exporte pas ou très peu. 

Hormis la figure de William Morris (1834-1896), fabricant de meubles et d’objets d’art anglais qui défend et milite pour réhabiliter le travail fait main, et rapprocher l’artiste de l’artisan (Mouvement Arts & Crafts, « Arts et artisanats », 1880-1910), il faut attendre le début des années 60 pour voir une personnalité anglaise obtenir une reconnaissance qui dépasse les frontières de son pays en la personne de Robin Day. Mais ce n’est que depuis la fin des années 70 que le design anglais s’affirme, grâce à une génération exceptionnelle de créateurs nés dans les années 50 et qui continuent aujourd’hui d’exprimer leur talent. Y a-t-il un ADN du design anglais ? Pour résumer, on pourrait dire de lui qu’il combine à la fois pragmatisme, technique, amour des formes organiques et créativité.

Robin Day (1915-2010) diplômé du Royal College of Art de Londres lance avec sa femme, Lucienne Day (1917-20102), son propre studio de design en 1948. Adepte d’un design joyeux qui utilise les nouveaux matériaux de l’époque, il crée en 1962 la fameuse chaise « Polyprop » appelée ainsi car elle est composée d’une unique coque en polypropylène fixée sur des pieds en acier tubulaire. Conçue pour le fabricant de meuble anglais Hille, dont il prendra la direction du design, la « Polyprop»est un succès puisqu’elle se vend à des millions d’exemplaires. Robin et Lucienne Day sont considérés comme les pionniers du design moderniste en Grande Bretagne.

Une image contenant meubles, fauteuil, chaise

Description générée automatiquement
(1962/1963). Cette chaise emblématique, pratique car empilable, et produite à plus de 14 M d’exemplaires, fait la notoriété de l’éditeur de mobilier anglais Hille qui produit toujours l’assise aujourd’hui.
Une image contenant meubles, chaise, intérieur, fauteuil

Description générée automatiquement
Avant de connaitre le succès international avec la « Polyprop », Robin Day réalise pour Hille dans les années 50 de nombreux modèles de chaises, dont la 675 Chair, réalisée en 1952 (dos en contreplaqué de noyer).

2 créateurs anglais d’origine étrangère mais qui vont s’implanter à Londres vont ensuite imprimer leur marque ; 2 personnalités fortes, formées dans les années 70 à l’Architectural Association School of Architecture de Londres : Zaha Hadid (1950-2016) et Ron Arad (1951).

La première est née dans une famille sunnite de la classe supérieure à Bagdad en Irak, part au Liban où elle étudie les mathématiques à l’université américaine de Beyrouth, avant de déménager à Londres pour étudier l’architecture à l’Architectural Association School of Architecture. Zaha Hadid, malheureusement emportée par une crise cardiaque en 2016, est surtout connue pour ses bâtiments à l’architecture sophistiquée. Elle lance dès 1980 son agence mais collabore aussi avec des éditeurs internationaux, italiens notamment : Alessi, B&B Italia, CITCO, LAB23, etc.

Une image contenant bâtiment, extérieur, herbe, maison

Description générée automatiquement
En 1993, Zaha Hadid réalise son 1erbâtiment complet, une caserne de pompiers sur le site de production du fabricant de mobilier Suisse Vitra, à Weil-am-Rhein (Allemagne). Un incendie avait détruit presque tout le site de production de Weil-am-Rhein en 1981, c’est pourquoi Vitra décida de reconstruire le site et de l’équiper avec sa propre caserne de pompiers !
Une image contenant extérieur, bâtiment, route, homme

Description générée automatiquement
 Caserne de pompiers pour Vitra à Weil-am-Rhein, architecte : Zaha Hadid, 1993. Le style architectural de Zaha Hadid est caractérisé par des entrelacs de lignes tendues et de courbes, des angles aigus, ainsi que des plans superposés. Une architecture complexe mais empreinte de légèreté.
Une image contenant debout, assis, homme, table

Description générée automatiquement
Caserne de pompiers pour Vitra à Weil-am-Rhein, vue de l’intérieur, architecte : Zaha Hadid, 1993.

Formé par l’architecte franco-suisse Bernard Tschumi à l’Architectural Association School of Architecture de Londres, à la même époque que Zaha Hadid, Ron Arad est né en 1951 à Tel-Aviv. Il rencontre le succès dès le début des années 80 avec le fauteuil Rover(1981) et la Well-Tempered Chairen 1986. En 1993, il est l’auteur d’un best-seller mondial, l’étagère Bookworméditée chez Kartell. Ron Arad est un designer très créatif avec une approche artistique qui le conduit à manipuler, expérimenter et transformer les matériaux.

Une image contenant intérieur, table, chaise, meubles

Description générée automatiquement
Fauteuil Rover, 1981, conception Ron Arad. En designer très créatif, Ron Arad s’est réapproprié un siège de véhicule de la marque Rover. Les tubes de l’assise sont en acier cintré laqué noir, avec des éléments de raccord type “Kee Klamp”. 
Une image contenant intérieur, rayon, livre, petit

Description générée automatiquement
L’incroyable bibliothèque murale Bookworm de Ron Arad pour Kartell, 1993. Signifiant littéralement en anglais un « vers de livres », et en français un « rat de bibliothèque », la Bookworm s’installe sur un mur à l’aide de faux-livres. L’ingéniosité de cette pièce : une structure souple induite par le métal, qui permet à cette étagère murale « d’onduler », en opposition aux lignes droites des bibliothèques plus traditionnelles.
Une image contenant fauteuil, meubles, chaise, table

Description générée automatiquement
Ron Arad, chaise« Fantastic Plastic Elastic » 8009 FPE pour l’éditeur Kartell, 1997. Un look, une « gueule » incroyable pour cette assise réalisée en polypropylène coloré, les montants sont en aluminium extrudé verni. Ron Arad utilise pleinement les propriétés déformantes du plastique pour livrer un meuble qu’on dirait élastique, d’où son nom ! 

Chose très heureuse pour le design anglais, Zaha Hadid et Ron Arad ont des successeurs de talent qui font du design britannique une référence mondiale. 3 personnalités singulières nées à la fin des années 50 se détachent : ce sont Ross Lovegrove (1958), Jasper Morrison (1959) et Tom Dixon (1959).

Le premier, Ross Lovegrove, se définit avant tout comme un designer industriel (il travaillera sur la conception des baladeurs Walkman de la marque Sony, ainsi que sur l’ordinateur iMac), un esthète de la technique et qui apprécie, par-dessus tout, le design organique(lien vers site design-market).En 1990, il marque l’histoire du design avec un objet à priori basique, mais qu’il revisite incroyablement : une simple carafe thermos qu’il transforme en objet transparent explorant la relation entre intérieur et extérieur. Un des concepts peut-être parmi les plus copiés du design contemporain. La nature est une inépuisable source d’inspiration pour ce designer hors norme qui crée des œuvres aux courbes épurées, sobres et authentiques. 

Une image contenant intérieur, assis, table, voiture

Description générée automatiquement
Carafe Thermos Basic, design Ross Lovegrove & Julian Brown, 1990. Une pièce futuriste pour l’époque avec un plastique polycarbonate transparent qui ne cache en aucune façon la structure, le but ou le matériau. Lovegrove donne à voir l’objet quotidien autrement.
Une image contenant intérieur, assis, table, blanc

Description générée automatiquement
Aperçu de la pièce centrale, la carafe thermos en verre. Les éléments peuvent être combinés facilement.
Une image contenant assis, chaise, table, blanc

Description générée automatiquement
En 1998 Ross Lovegrove invente la Go Chair pour l’éditeur américain Bernhardt design. Un chaise devenue iconique avec une grande pureté des formes et une élégance raffinée. Il s’agit aussi de la 1èrechaise entièrement réalisée en magnésium et qui témoigne du goût de son auteur pour les formes organiques.
Une image contenant voiture, noir, assis, table

Description générée automatiquement
Go chair, détail. Dans sa carrière, Ross Lovegrove a multiplié les collaborations et sait tout faire : montres, yachts, vêtements, etc. Il utilise des techniques et des matériaux sophistiqués.

Né la même année, Jasper Morrison est peut-être aujourd’hui la personnalité du design britannique la plus influente. Comme Ross Lovegrove, c’est un amoureux de la forme. Diplômé de la Kingston Polytecnic Design School et du Royal College of Art de Londres, Morrison conçoit des pièces fonctionnelles, sobres et synthétiques, en un mot un design minimaliste, à l’opposé du mouvement italien Memphis du début des années 80.  On peut dire de lui qu’il est le digne successeur de Robin Day et d’un design anglais de tradition pragmatique (les anglais ayant traditionnellement toujours préféré l’utilité et le confort à la décoration). Il prône un retour à la primauté de la fonction dans l’objet.

Une image contenant meubles, fauteuil, table, orange

Description générée automatiquement
Une des pièces les plus emblématiques créées par Jasper Morrison pour Artifort : le fauteuil Vega (1990). Il a tout pour plaire. Original, confortable et esthétique, avec seulement 2 coussins ronds en guise de dossier et d’assise, une tige de métal pour les relier et un piétement métallique.
Une image contenant intérieur, assis, noir, guichet

Description générée automatiquement
Comme Ross Lovegrove, Jasper Morrison est un touche-à-tout, et exerce son talent dans bien d’autres domaines que le mobilier, à l’image de son travail pour Alessi et la conception du moulin à poivre et épices Pépé le Moko (1998). Son aspect simple et ses belles formes séduisent, en référence à la longue histoire des objets du quotidien. 
Une image contenant fauteuil, meubles, chaise, tabouret

Description générée automatiquement
En 1999, Jasper Morrison conçoit la Air-Chair pour l’éditeur italien Magis, une assise qui préfigure la traditionnelle chaise en plastique d’extérieur. C’est un siège « super normal », selon les propres termes de son créateur, pratique et confortable.
Une image contenant table

Description générée automatiquement
En plus d’être confortable, la Air-Chair est empilable. D’autres modèles sont venus compléter la Air-Chair chez Magis qui commercialise la Air-Family.

L’enfant terrible du design anglais contemporain s’appelle Tom Dixon (1959). Un parcours atypique pour cet autodidacte qui découvre son amour du design en s’essayant à la soudure. Il démarre en concevant des meubles en métal recyclé pour ses amis. Il rencontre rapidement le succès avec des pièces qui incarnent un nouvel esprit industriel. Un amour immodéré pour les matériaux bruts, l’artisanat et les formes industrielles. Une image rock’n’roll mais un travail reconnu dans le monde entier qui le propulse directeur artistique pour Habitat et Artek, la célèbre société fondée par Alvar Aalto.

S Chair, design Tom Dixon (1991/1992) pour Cappellini. Cette chaise à la forme incroyable révèle Tom Dixon au grand public et lance sa carrière. Des courbes instantanément reconnaissables, une allure terrible !
Une image contenant intérieur, assis, table, noir

Description générée automatiquement
S Chairs, design Tom Dixon (1991/1992) Àl’origine réalisées avec un rembourrage en tissu ou cuir, la S Chair se décline aussi dans d’autres matières comme l’osier.
Une image contenant intérieur, table, lampe, noir

Description générée automatiquement
Suspension Beat Trio Linear, design Tom Dixon, marque Tom Dixon. Tom Dixon excelle dans l’art de concevoir des luminaires. Il travaille des matières comme le laiton et le cuivre avec bonheur.
Une image contenant musique, gong

Description générée automatiquement
Vue de l’intérieur de la Suspension Beat Trio Linear, un classique du designer. Intérieur en laiton martelé lumineux, un travail d’orfèvre…
Une image contenant horloge

Description générée automatiquement
Suspension MELT cuivre, design Tom Dixon, marque Tom Dixon.

Si l’on voulait résumer en quelques mots le design anglais contemporain, on pourrait dire de lui qu’il a hérité d’une préférence pour la fonctionnalité de l’objet, mais que des personnalités créatives lui ont depuis insufflé une modernité esthétique alliée à un art subtil du décalage, entre pragmatisme et inventivité…

Aujourd’hui, ce sont les talentueux Edward Barber (1969) et Jay Osgerby (1969) qui ont repris avec talent le flambeau laissé par une génération de designers fascinants.

Une image contenant intérieur, ustensiles de cuisine, table, assis

Description générée automatiquement
Tables Button de Barber & Osgerby pour B&B Italia, 2014. 

François Boutard