Se cultiver

Le Miroir Vénitien : toujours chic, jamais has-been

Le Miroir Vénitien : toujours chic, jamais has-been

Le miroir vénitien est un élément décoratif qui s’intègre avec bonheur dans des intérieurs très différents. Dans un cadre ancien et cosy, il trouve naturellement sa place, comme il se marie à merveille avec du mobilier très contemporain. Son côté aristocratique apporte une vraie personnalité à un coin de la maison, ou à une pièce. Alors qu’il pourrait être associé à un accessoire de décoration désuet, il est au contraire intemporel. L’adjectif vénitien renvoie à la République de Venise, une période historique dans laquelle la production de miroirs vénitiens envahissait toute l’Europe… Focus sur une pièce de mobilier qui se décline pour tous les goûts…

Au mur, un miroir vénitien vintage dans un décor contemporain.
Au mur, un miroir vénitien vintage dans un décor contemporain.
© deco.fr

Commençons par évoquer l’histoire du miroir vénitien. Si les miroirs existent depuis des millénaires, il fallut attendre le XIe siècle pour voir l’homme en redécouvrir les techniques de fabrication. Au XIIIe siècle, les miroirs en verre apparaissent en Europe. À la fin du même siècle, la République de Venise installe les maîtres verriers sur l’île de Murano où les premières grandes verreries naissent et se développent.

Rapidement, les maîtres verriers de Murano développent des techniques et un savoir-faire alors inégalables. Le miroir devient une spécialité des artisans verriers de la petite île vénitienne. Au XVe siècle, ce sont eux qui inventent la fabrication de miroirs étamés, c’est-à-dire élaborés sur un bain d’amalgame d’étain et de mercure. Avec cette technique, les maîtres verriers de Murano conçoivent des miroirs à la surface réfléchissante lustrée et d’une grande pureté. Au fait de leur puissance à la Renaissance, les miroitiers vénitiens deviennent à Murano une corporation distincte.

Miroir italien du XVIIe siècle en bois sculpté et doré avec motif rocheux. Une pièce exceptionnelle qui souligne le travail d’enrichissement du cadre.
Miroir italien du XVIIe siècle en bois sculpté et doré avec motif rocheux. Une pièce exceptionnelle qui souligne le travail d’enrichissement du cadre.
© anticstore
La même pièce, détails. Le tour externe du cadre est en bois doré sculpté avec un motif à coquille saint Jacques. La gravure intérieure intègre un travail de sculpture orné de feuilles.
La même pièce, détails. Le tour externe du cadre est en bois doré sculpté avec un motif à coquille saint Jacques. La gravure intérieure intègre un travail de sculpture orné de feuilles.
© anticstore

Le miroir vénitien fait donc référence à ses origines italiennes, notamment à la qualité du verre fabriqué à Murano. Louis XIV, jaloux du succès de la miroiterie vénitienne lance en 1665 La Manufacture royale de glaces de miroirs. En 1672, le Royaume de France n’importe plus de miroirs vénitiens. Les ouvriers français fabriquent désormais des miroirs de grandes dimensions à la qualité exceptionnelle.

Dès lors, le miroir vénitien évolue avec les styles d’époque. Il devient un véritable élément de l’aménagement intérieur : les formes et les encadrements s’adaptent au style de l’ensemble de la décoration. En France, par exemple, le style Rococo marqué par l’abondance d’éléments décoratifs, voit l’encadrement des miroirs s’enrichir avec des combinaisons de bois précieux, d’écailles, de nacres et de laitons. L’encadrement des miroirs est souvent massif et doré.

 Grand miroir vénitien rectangulaire de style Rococo. Le bois est richement sculpté de feuillages, de rinceaux et d’oiseaux. Le fronton est richement décoré.
Grand miroir vénitien rectangulaire de style Rococo. Le bois est richement sculpté de feuillages, de rinceaux et d’oiseaux. Le fronton est richement décoré.
© galerie-atena

Au fil des siècles, le miroir vénitien devient un objet décoratif symbolique et dépositaire du statut social de son propriétaire. Il accompagne les mouvements artistiques et décoratifs : période néoclassique (ornementation du cadre avec des motifs antiques), Art Nouveau puis Art Déco (plus de simplicité, motifs géométriques, symétrie des formes).

Miroir époque Art déco. Des volutes et des lignes courbes à la symétrie parfaite.
© designmag

Le saviez-vous ? Outre son nom générique, le miroir vénitien désigne également un type de miroir fréquemment importé de Venise durant la Renaissance : le miroir à parecloses. Pour réaliser de plus grands miroirs, les miroitiers vénitiens agrandissaient en effet leur taille à l’aide de morceaux de plus petites dimensions disposés autour du miroir central.

Grand miroir à parecloses en bois et stuck doré, époque Napoléon III (XIXe siècle). Un miroir français, pourtant ce sont bien les artisans vénitiens qui ont les premiers conçu ce style de miroir, alors fréquemment importé, d’où son nom de miroir « vénitien ». Le terme parcloses renvoie au châssis intermédiaire décoratif (dit enclos) qui assure le maintien des plus petits miroirs.
Grand miroir à parecloses en bois et stuck doré, époque Napoléon III (XIXe siècle). Un miroir français, pourtant ce sont bien les artisans vénitiens qui ont les premiers conçu ce style de miroir, alors fréquemment importé, d’où son nom de miroir « vénitien ». Le terme parcloses renvoie au châssis intermédiaire décoratif (dit enclos) qui assure le maintien des plus petits miroirs.
© galerie-atena

Le miroir vénitien est recherché par les amoureux de belles pièces anciennes, mais aussi par les amateurs éclairés de design vintage. Il peut aussi bien accompagner une décoration rétro chic ou baroque que des éléments de mobilier ultra design. Son côté somptueux et élégant en fait un élément décoratif haut de gamme. De nombreuses pièces modernes et vintage existent sur le marché.

Miroir vénitien octogonal avec décor floral gravé, années 50.
Miroir vénitien octogonal avec décor floral gravé, années 50.
Miroir vénitien en verre de Murano, années 50-60. Baguettes et fleurs avec des inclusions de feuilles d'or. Miroirs gravés de fleurs. Miroir central biseauté.
Miroir vénitien en verre de Murano, années 50-60. Baguettes et fleurs avec des inclusions de feuilles d’or. Miroirs gravés de fleurs. Miroir central biseauté.
© proantic

Le miroir vénitien offre aussi une grande variété de formes (rond, ovale, carré, rectangulaire), avec un design (biseauté, poli, gravé, ciselé) et une ornementation du cadre (motifs floraux, bois sculpté et doré, gravures décoratives, imitation pierres) très différents selon les modèles. Sa robe peut être argenté, dorée, bronzée ou en laiton.

Grand miroir vénitien à parecloses XXe siècle, années 60.
Grand miroir vénitien à parecloses XXe siècle, années 60.
Même pièce. On peut trouver de très belles pièces vintage richement décorées. Ici, une pièce biseautée dotée d’un magnifique fronton en parfait état. Le miroir présente aussi de magnifiques décors.
Même pièce. On peut trouver de très belles pièces vintage richement décorées. Ici, une pièce biseautée dotée d’un magnifique fronton en parfait état. Le miroir présente aussi de magnifiques décors.
Miroir soleil vintage en bois sculpté doré à la feuille d'or.
Miroir soleil vintage en bois sculpté doré à la feuille d’or.
© selency
Miroir vénitien « Isadora » ambre. Verre de Murano. Cadre de style ancien réalisé à l'aide de la classique gravure sur verre à la main. Une très belle pièce qui éclaire un intérieur.
Miroir vénitien « Isadora » ambre. Verre de Murano. Cadre de style ancien réalisé à l’aide de la classique gravure sur verre à la main. Une très belle pièce qui éclaire un intérieur.
© venetian-mirrors
Moins tape à l’œil, ce miroir vintage argenté datant de la fin des années 1940 est d’une élégance discrète.
Moins tape à l’œil, ce miroir vintage argenté datant de la fin des années 1940 est d’une élégance discrète.

 S’il n’est plus un élément central de la décoration à notre époque, les grands éditeurs de mobilier italien ne le négligent pas pour autant. Ainsi, chez Kartell qui symbolise le design Made in Italy, c’est Philippe Starck qui conçoit le miroir vénitien moderne. Chez Cassina, les pièces sont signées Man Ray (oui l’artiste !), Studio Simon et Ron Gilad. Pour Porro, Piero Lissoni a conçu la collection de miroirs rectangulaires Reflection.

Pour Kartell, Philippe Starck a conçu une série de miroirs rectangulaires rappelant les cadres en cristal biseauté. Conçus pour être transparents ou transparents colorés, ils s'inspirent des couleurs des verres de Murano.
Pour Kartell, Philippe Starck a conçu une série de miroirs rectangulaires rappelant les cadres en cristal biseauté. Conçus pour être transparents ou transparents colorés, ils s’inspirent des couleurs des verres de Murano.
© kartell
Miroir créé par Man Ray. Produit depuis 1971 dans le cadre de la collection Ultramobile de Simon, et aujourd’hui dans le cadre de la collection Cassina SimonCollezione.
Miroir créé par Man Ray. Produit depuis 1971 dans le cadre de la collection Ultramobile de Simon, et aujourd’hui dans le cadre de la collection Cassina SimonCollezione.
© cassina
Miroir Otero, design : Studio Simon, 1980. Collection Cassina SimonCollezione.  D’autres fabricants italiens moins connus, mais réputés pour la qualité de leurs produits, accordent tout autant de place au miroir, si ce n’est plus. Ce sont Cattelan Italia, Kristalia, Opinion Ciatti et Molteni & C.
Miroir Otero, design : Studio Simon, 1980. Collection Cassina SimonCollezione. D’autres fabricants italiens moins connus, mais réputés pour la qualité de leurs produits, accordent tout autant de place au miroir, si ce n’est plus. Ce sont Cattelan Italia, Kristalia, Opinion Ciatti et Molteni & C.
© cassina

François Boutard