Se cultiver

Patricia Urquiola : un vent de poésie dans le design contemporain

Patricia Urquiola, un nom familier pour les amateurs de design contemporain. Cette architecte et designer espagnole de 61 ans possède un parcours exemplaire et un CV rempli de collaborations avec les plus grands éditeurs de mobilier contemporain : Alessi, Antares-Flos, Artelano, Boffi, Cappellini, Cassina, Kartell, B&B, … Preuve de sa notoriété, ses créations font partie des collections permanentes du MoMA. En 2013, j’avais eu l’occasion de visiter à Lyon la très belle exposition consacrée aux 60 ans de la maison italienne Moroso, intitulée :  sguardo laterale. Moroso, une recherche entre Arts décoratifs et Design. J’y avais alors découvert l’intense collaboration entre la designeuse ibère et l’éditeur italien. Ce billet revient sur les créations marquantes de Patricia Urquiola, et notamment sa collaboration fertile avec Moroso.

Patricia Urquiola, portrait.
© trentotto
Chaise longue Bohemian pour Moroso, 2008. Une création emblématique du talent de Patricia Urquiola qui revisite l’univers du « capitoné » avec cette pièce.
© moroso

Patricia Urquiola est née en 1961 à Oviedo, en Espagne. Elle effectue des études d’architecture à la Faculté de Madrid, puis part vivre à Milan où elle s’oriente vers le design. Elle étudie à l’École polytechnique de Milan. Chose peu commune, elle a le privilège de soutenir sa thèse sous la direction d’Achille Castiglioni, considéré comme un des plus grands designers italiens du XXème siècle. Dans une interview pour l’éditeur Flos, Patricia Urquiola explique d’ailleurs : « Castiglioni m’a quant à lui enseigné l’importance du design à l’époque où je croyais encore que l’architecture était un art supérieur – ainsi que le plaisir d’imaginer les objets. L’ironie, l’amusement, le fait de ne pas trop se prendre au sérieux même si on prend très au sérieux ce que l’on fait. »

Photographie de Patricia Urquiola, jeune, avec Achille Castiglioni.
© flos

Au début des années 1990, Patricia Uquiola démarre sa carrière en tant que responsable du développement chez l’éditeur italien De Padova. Une opportunité extraordinaire qui lui fat croiser le chemin d’une autre grande personnalité du design italien : Vico Magistretti. Avec ce dernier, elle édite son 1er objet, la chaise Flower.

Fauteuil Flower, design Patricia Urquiola & Vico Magistretti pour De Padova. Structure en polyuréthane, assise en mousse de polyuréthane avec revêtement intérieur en ouate de polyester. Housse en tissu entièrement déhoussable. 4 pieds en métal chromé ou piètement à 5 branches, pivotant sur roulettes.
© bonluxat

Repérée pour son talent, Patricia Urquiola est nommée en 1996 directrice du département design de la célèbre agence Lissoni Associati du designer Piero Lissoni, ce qui lui permet de travailler sur des projets avec les plus grands éditeurs de mobilier italien. Dans le même temps, elle poursuit sa carrière de designer indépendant et signe des produits pour B&B, Bosa, De Vecchi, Fasem, Kartell, Liv’it, MDF, Molteni & C., Moroso et Tronconi.

Canapé vintage 3 pièces signé Patricia Urquiola pour Moroso, années 90.

En 2001, Patricia Urquiola affirme son indépendance et crée son propre studio de conception et design. Sa renommée grandit, elle continue de travailler pour de grandes maisons et en 2003 elle est sacrée meilleure Designer de l’année par le magazine Elle Déco ; en 2005, c’est le célèbre magazine de presse déco Wallpaperqui lui décerne ce titre.

Comment définir le style de Patricia Urquiola ? Un mélange de douceur et d’exubérance, le souci de l’ornementation, un grand sens de la poésie qui lui fait choisir des formes organiques, le tout allié au raffinement et à la sensualité. Ainsi en est-il de sa superbe chaise longue et des fauteuils de la série Antibodi pour Moroso. On peut aussi dire d’elle qu’elle associe le meilleur des techniques artisanales, comme le tressage, dans le cadre d’une production industrielle.

Fauteuils et chaises longues Antibodi, design Patricia Urquiola pour Moroso, 2006. Une pièce qui symbolise la quintessence du style « Urquiola ».
© theblogdeco
Assises Antibodi, design Patricia Urquiola pour Moroso, 2006. Que dire de cette pièce emblématique des créations de Patricia Urquiola ? Avec la chaise longue, on a l’impression de s’allonger sur un lit de pétales de fleurs… Une assise très poétique, féminine et sensuelle.
© theblogdeco
Chaise longue Antibodi, détail, design Patricia Urquiola pour Moroso, 2006. Le textile est en feutre et drap de laine. Il est travaillé artisanalement à la manière d’un origami : les pièces de tissu sont découpées en triangle, pliées et cousues pour créer de magnifiques fleurs en relief.
© Pinterest
Fauteuil Smoke, design Patricia Urquiola pour Moroso, 2005. On retrouve « la patte » de Patricia Urquiola pour ce fauteuil qui s’inspire du concept du hamac : une allure sensuelle, des coutures plissées qui confèrent un aspect très féminin au fauteuil et un raffinement extrême dans le travail du cuir.
© miliashop
Fauteuil Smoke, détail, design Patricia Urquiola pour Moroso, 2005. Les anneaux qui servent à suspendre habituellement le hamac ont été convertis en accoudoirs… En plus d’être une pièce esthétiquement très réussie, Smoke est un cocon qui invite à la relaxation.
© miliashop
Fauteuil Pavo Real, design Patricia Urquiola pour Driade, 2010. Un petit chef d’œuvre que ce petit fauteuil qui illustre l’attrait de Patricia Urquiola pour les méthodes artisanales haut de gamme et complexes. Ici, la moelle de rotin est tressée selon une technique de tressage inédite.
© perspectivestore

Patricia Urquiola a beaucoup travaillé le style organique, revisitant des éléments de la nature qu’elle incorpore dans ses pièces de mobilier avec toujours une note poétique. En 2013, elle crée par exemple pour Kartell la collection Foliage, une gamme comprenant un canapé 2 places ainsi qu’un fauteuil à l’esprit nature et poétique. Des assises très confortables, décorées de surpiqûres aux motifs de feuilles. À la base des assises, une structure en métal laqué faisant penser à un branchage.

Canapé 2 places et fauteuil de la collection Foliage, design Patricia Urquiola, 2013.
© hivemodern
Série Liquefy, tables hautes et basses et consoles en cristal transparent extralight trempé. Une réalisation très récente de Patricia Urquiola pour Glas Italia qui illustre son goût pour les formes organiques : les tables et consoles adoptent une décoration veinée et organique, à l’image des marbrures. Un travail somptueux !
© tendances-magazine
Série Liquefy, dessus des tables et consoles, détail. Design Patricia Urquiola pour Glas Italia, 2020.
© archiproducts

Comme certains grands talents du design, Patricia Urquiola sait naviguer dans tous les styles. Et c’est peut-être là une de ses grandes forces : ouverte sur le monde, elle a cette capacité à passer d’un univers à un autre, mélangeant les influences. Ainsi, qu’ont en commun le fantastique fauteuil de jardin tressé Crinoline (chez B&B Italia) et la fameuse chaise Comback pour Kartell ? Pas grand chose, si ce n’est le talent insolent de leur créatrice pour concevoir des pièces uniques !

Fauteuil Crinoline, design Patricia Urquiola pour B&B Italia Outdoor, 2008. Ce fauteuil de jardin en polyéthylène avec dossier haut fait partie de la collection de meubles d’extérieur Crinoline.
© archiproducts
Collection Crinoline, fauteuils d’extérieur, design Patricia Urquiola pour B&B Italia Outdoor, 2008. Tressages en fibre de polyéthylène blanche-noire ou bronze-noire, tressage en corde naturelle ou bronze.‎
© archiproducts
Chaise Comback, design Patricia Urquiola pour Kartell, 2012. Comback est une collection d’assises qui revisite la classique chaise Windsor et propose 4 modèles de base.
© designbest
Chaise à bascule collection Comback, design Patricia Urquiola pour Kartell, 2012.
© pinterest

À l’aise pour composer avec des styles très différents, Patricia Urquiola est aussi capable de dessiner d’autres objets que du mobilier. Elle collabore ainsi avec Foscarini ou Flos pour concevoir des luminaires classieux et toujours pour Kartell, elle signe la collection de vaisselle Jellies Family.

Lampe Caboche, design Patricia Urquiola pour Fosacarini. La lampe évoque un bracelet de perles, une présence élégante et légère avec un brin de fantaisie. Foscarini édite plusieurs déclinaisons du luminaire : sous forme d’applique, de plafonnier, ou de suspension.
© creation-contemporaine
Tatou Table, lampe de bureau, design Patricia Urquiola pour Flos, 2012. Le design de cette lampe est inspiré des armures japonaises. La fabrication est réalisée à partir d’un ensemble de boucles en métal attachées les unes aux autres par des rubans.
© creation-contemporaine
Assiettes et verres de présentation de la collection Jellies Family, design Patricia Urquiola pour Kartell. Une fois encore Patricia Urquiola a puisé dans un design organique pour concevoir des pièces raffinées. Les assiettes présentent des motifs en relief inspirés des alvéoles de cire que fabriquent les abeilles.
© ambientedirect

Dotée d’un grand sens créatif, Patricia Urquiola est une valeur sûre du design contemporain. Les pièces qu’elle a conçues sont devenues des « Must have » pour qui souhaite faire entrer chez soi un design moderne, gai et souvent chaleureux. Depuis septembre 2015, elle est la directrice artistique de l’éditeur italien Cassina.

François Boutard